14 janvier 2012

Concernant vos inquiétudes pour l'utilisation du feutre blender avec les crayons aquarelle

Pour celles d'entre vous qui m'ont immédiatement écrit au sujet de leurs craintes pour leur feutre blender, rassurez-vous, il ne risque rien : comme pour les feutres, il vous faut juste essuyer la pointe du blender sur un papier à côté de vous, d'un rapide passage droite gauche, afin de le débarasser de la couleur qu'il aurait pu emporter avec lui, et c'est tout (à noter que je le fais aussi avant de le refermer quand je blende les feutres de couleur foncée ou contrastée), il reste absolument transparent et prêt à réutiliser pour vos feutres (je viens de faire une colorisation aux feutres juste après l'article ci-dessous, donc je vous confirme que mon blender est impeccable.

Posté par brico-guyloup à 17:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Colorier une étampe aux crayons aquarelle derwent, sur du papier normal, en mouillant avec le blender des feutres promar

Hier soir, je pensais encore à la colorisation en me douchant... c'est de l'obsession allez-vous penser ! peut-être bien ...MDR !

Quoiqu'il en soit, je me disais qu'il était dommage de ne pouvoir utiliser les crayons aquarelle que sur du papier aquarelle résistant à l'eau, et non pas sur du papier à feutres (bristol ou paper for pen, etc)... car ce serait un compromis idéal permettant d'utiliser des feutres pour les endroits où c'est nécessaire, tout en conservant l'aspect plus romantique que j'ai trouvé à ces crayons au résultat si proche de la colorisation à l'encre Distress que j'aime tant.

Et donc, toujours sous le jet chaud et confortable de ma douche (très confortable, surtout quand il fait -18°C dehors !) il m'est venu l'idée de tester si je pouvais fondre la couleur des crayons aquarelle avec.. le blender de mes feutres Promarker !

Idée saugrenue, mais oh combien enthousiasmante si ça fonctionnait... j'ai presque failli redescendre dans ma pièce à bricolage (moins joli terme que "scraproom" mais plus français ! et s'appliquant mieux à ma pièce puisque je n'y fait pas que du scrap, mais aussi broderie machine, couture, peinture, etc)... mais à 2 h du matin, je n'en ai pas eu le courage.

Alors ce matin j'étais impatiente d'essayer... et.... voilà le résultat sur 3 étampes, dont une imprimée sur mon imprimante (la souris avec la fleur), pour vérifier que les digi-stamps résistent bien au traitement :

_MG_7832_MG_7831_MG_7830

Qu'en pensez-vous ? (sur la seconde, j'ai beaucoup trop ombré le dessous de bras de la souris, erreur de couleur de crayon, et enplus j'ai oublié de colorier l'abeille !).

J'ai colorié le visage de l'étampe Hanglar avec les crayons, mais j'aurais du utiliser mes feutres Promarkers habituels pour la peau (Ivory + Vanilla + Oatmeal, ou Almond + Putty + Sunkissed, selon les cas) ; c'est l'exemple type où je pensais utiliser les deux techniques : les feutres pour certaines parties, les crayons aquarelle + blender pour d'autres.

En voyant que ça marchait si bien, mon mari m'a dit en rigolant : "tiens, je crois que je viens de perdre mes crayons aquarelle" !!!!!!

Image1

À vous de tester !

À noter que cela doit obligatoirement fonctionner aussi avec le blender de Copic, de Touch, etc

Posté par brico-guyloup à 16:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 janvier 2012

Colorisation d'étampe aux crayons aquarelle dewent

Mon mari peint à l'aquarelle, or à Noël, il a voulu une boîte de 36 crayons aquarelle Dewent, que voici 4 afin de tester cette technique ; il est évident que je n'ai pas résisté à les essayer !

Voici mes trois premiers essais ; ne cherchez pas la perfection, c'était vraiment 3 essais !

0123

J'avoue avoir été séduite par une technique dont le résultat se rapproche pas mal des encres Distress (voir mon article ICI), mais en beaucoup plus simple et rapide.

Il suffit donc d'étamper sur du papier aquarelle 300 gr ou d'imprimer sur du 185 gr (voir ICI), pour ma part, tout comme pour la colorisation à l'encre Distress, j,ai commencé par mouiller légèrement, mais suffisamment, la zone à colorer avec un pinceau trempé dans l'eau, puis j'ai passé un ultra-léger trait de crayon sur le contour de la zone et sur les traits divers dans la zone, puis avec le pinceau mouillé, j'ai "repoussé" très doucement la couleur vers l'intérieur, ce qui crée immédiatement un dégradé, si on veut accentuer la couleur, on repasse ultra-légèrement le crayon sur les contours de la zone encore mouillée, ou encore un crayon d'une autre nuance pour faire soit des ombres, soit un dégradé de plusieurs tons, et la couleur fond littéralement ce qui permet de l'étaler à nouveau en dégradé de manière très aisée.
Toute comme avec les encres Distress, on peut mélanger des couleurs ; là on le fait avant de les mouiller, ce qui permet de créer de nouvelles nuances ; c'est très sympa.

Pour qui ne connait pas ces crayons, voici une vidéo qui montre la manière dont le trait de crayon fond à l'eau :

et ici une vidée d'une étampe Magnolia colorée avec des crayons aquarelle, mais d'une autre marque que les Dewent de mon mari :

 

Je compte perfectionner ma technique, et je sens que dans le futur je vais avoir du mal à choisir entre feutres Promarker, encre Distress et crayons aquarelle !