30 janvier 2011

Colorisation aux feutres Promarkers : choix des couleurs

Comme je l'ai dit dans un précédent article, le 7 janvier dernier, je colorise aux encres Distress, j'aime l'effet romantique qu'elles donnent, mais j'utilise aussi des feutres : les Promarkers de Letraset.

Voici 4 images faites hier et aujourd'hui avec ces feutres (tamponnage encre Memento, couleur Tuxedo black, sur papier bristol 260 g) :

bd

ca(j'ai découpée la dernière avant de penser à la photographier pour cet article).

Une correspondante néerlandaise du net m'a demandé ce matin quels sont les mélanges de teintes que je privilégie dans les Promarkers car lorsqu'on suit l'ordre de présentation des couleurs sur la charte fournie par Letraset, ça semble beau sur le papier, mais lorsqu'on place dans la réalité  sur le papier 2 couleurs qui sont côte à côte sur la charte, on fait parfois un bond tant elles sont bien impossibles à lier logiquement (voir la charte des couleurs ici :http://www.letraset.com/pdf/ProMarkerColExp.pdf).

Pour ma part, je me suis fait une liste basique de repères de 3 couleurs (1 foncée, 1 moyenne, 1 claire) pour les colorisations les plus courantes, parfois plus rarement de 2 couleurs (1 moyenne et 1 claire), et c'est cela que ma correspondante voulait connaitre.

Je me suis dit que peut-être bien que ces infos pourraient servir à ceux d'entre vous qui utilisent ces merveilleux feutres que sont les Promarkers au prix tout doux par rapport à leurs concurrents (3,95 $ le feutre contre 5,99 $ pour 1 Copic)  ; alors je partage ici ma liste de noms de couleurs regroupés par utilisations (dans l'énumération, les couleurs sont décroissantes, la plus foncée en 1er, puis la moyenne, et la plus claire) :

Peau pâle : Dusty Pink + Ivory (ajout éventuel de joues Pastel pink)

Peau plus marquée : Oatmeal + Vanilla + Ivory

Cheveux blonds : Caramel + Mustard + Buttercup

Cheveux blonds cendré : Sandstone + Canelle + Umber

Cheveux châtains : Henna + Cinnamon + Caramel

Cheveux roux : Cinnamon + Spice + Oatmeal

Cheveux bruns : Cool grey 4 + Cool grey 3 + Cool grey 1

Chaussures : Umber + Tan + Putty

Pantalons jeans : Cornflower + Denim blue + Powder blue

Terre : Henna + Cinnamon

Maintenant suivent les mélanges de teintes que j'utilise pour obtenir des vêtements ou diverses choses des couleurs suivantes :

Vert frais : forest green + apple + meadow green

Vert menthe-à-l'eau : turquoise + green + mint green

Kaki : march green + khaki + pastel beige

Bleu marine : indigo blue + china blue + blue pearl

Bleu clair vif : agean + sky blue

Bleu clair bébé : duck egg + cool aqua

Bleu vert : soft green + pastel green + tea green

Rose saumoné doux : sunkissed pink + pale pink

Rose bonbon vif : cerise + baby pink

Parme rosé : amethyst + blossom + rose pink

Beige rosé lingerie : almond + putty + satin

Mauve : slate + lavender + lilac

Abricot pâle : honeycomb + saffron + blush

Abricot saumoné : spice + peach + soft peach

Jaune vif : canary + primrose

Jaune orangé : gold + sunflower + pastel yellow

Brun chaud écureuil : burgundy + terracota

Rouge : ruby + berry + hot pink

Gris : là, la gamme complète est souvent nécessaire dans une tonalité de gris, c'est à dire les 5 feutres numéros 1,2,3,4 et 5, soit de tonalité "ice grey" (gris acier bleuté), ou "cool grey" (gris neutre), ou encore "warm grey" (gris chaud un peu rosé) ; pour exemple, pour coloriser le petit garçon ci-dessus, j'ai utilisé les 5 nuances de la tonalité "cool grey".

 

Maintenant ... à vos feutres !!

 

(Ces tutoriels sont ma propriété et toute reproduction sur un blog, un site ou un forum est strictement interdite ; donnez le lien, mais ne copiez pas. Merci !!)


18 janvier 2011

Un alphabet complet pour ma Cricut sans cartouches

Pour faire une carte, j'ai eu besoin de créer des lettres de style stencil à découper avec ma Cricut... je les ai fait sur mon amour de logiciel Make The Cut (MTC) qui crée les formes, et les fait découper à ma Cricut sans avoir besoin d'acheter des cartouches....

Je n'allais pas me limiter à ces quelques lettres, n'est-ce pas ?!! alors j'ai fait l'alphabet entier, et tant qu'à faire, j'ai ajouté quelques symboles et les chiffres qui allaient avec !

Voici le résultat :CG_alphabetStencil1

Vous intéresse-t-il (format SVG et MTC) ? dans ce cas, écrivez-moi Sourire

17 janvier 2011

Le Stampmaker : une vraie merveille !!

À Noël, le bon Saint Nicolas ou Père Noël selon votre choix, m'a apporté une merveilleuse machine appelée Stampmaker ! c'est à dire une machine à fabriquer ses propres tampons clairs.

teresaandstampmaker

Et ça marche merveilleusement bien ! finesse, précision, et liberté de choix, tout y est !

Et c'est si simple : on prend une image JPG, en 3 clics le logiciel de Stampamer la transforme en négatif, on met le négatif dans la machine avec un sachet de gel pendant 3 mn, on rince, on remet dans la machine durant 2 mn, et voilà ! on a notre tampon personnalisé prêt à l'emploi !!

Voici une vidéo qui va tout vous expliquer :-)

et voici les premiers tampons que j'ai réalisé :

étampes1-060111-guyloup étampes2-090111-guyloupCG_partoA7

et un aperçu (mal scanné) du dernier tamponné à la Versafine sépia sur un papier d'imprimante ordinaire, mais c'est juste pour vous montrer que tous les détails sont parfaitement nets et délicats :

Image 1

Les tampons nous reviennent à un prix dérisoire par rapport à ceux achetés dans le commerce (exemple, sur le premier négatif, je peux extimer que chacun des 4 tampons m'est revenu à à peine plus d'un dollar canadien).

C'est vraiment une merveilleuse machine !

(disponible chez Photocentric aux USA et en Europe)

Posté par Guyloup à 13:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 janvier 2011

Protéger son tapis de découpe

Une copine à qui je parlais de mes essais de Perfect Pearl avec de l'encre de couleur dans des mini-mister (donne un peu la même chose que les Glimmer mist de Tattered angel, mais en version perlée au lieu de pailletée) m'a répondu en plaisantant en me disant que je devais faire des taches partout avec mes bidouilles entre les encres Adirondak, les Perfect pearl, les Distress, les feutres Promarkers, etc.

Et bien non !
Et pourtant, je travaille directement et en permanence sur mon tapis de découpe auto-cicatrisant que j'aime avoir sous la main tout le temps car il me sert ainsi de repère au niveau des dimensions et orientations.

Alors, comment je fais ?
Non, je n'ai pas acheté le tapis protecteur (opaque) de Ranger, pour la "modique" somme de presque 30 $ + taxes, même si il supporte toutes les taches sans broncher selon la notice sur la boîte.

J'ai juste découpé une grande bande de plastique transparent épais (venant d'un sac qui contenait une couette en duvet) que j'ai scotchée en haut de mon tapis de découpe, ainsi je ne risque pas de le tacher, ni avec les tamponnages, ni avec les encres ou les peintures acryliques, ou les feutres car cette matière se nettoie aussi bien avec les lingettes de bébé qu'on utilise sur nos tampons, qu'avec de l'alcool (ménager) diluant des Adirondak, et quand j'ai besoin de découper, je soulève le pan vers l'arrière du bureau, tout simplement, et je le rabats ensuite quand j'ai terminé.
Comme je pense que mon bla-bla n'est pas très clair, voici un petit schéma que je viens de faire sur PSP, ce sera certainement plus explicite !!

Image1-1

et une photo qui montre la matière transparente souple mais épaisse dont je vous parle :
IMG_2875

Posté par Guyloup à 23:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2011

Colorisation à l'encre distress, choix des couleurs

Suite à mon message d'hier, j'ai reçu plusieurs demandes d'information sur les couleurs d'encre distress de Ranger que je trouve essentielles de commencer à acheter quand on veut essayer cette technique.

Il m'est difficile de répondre dans la mesure où tout dépend du style d'étampes que vous voulez coloriser, gaie, enfantine, romantique, manga, etc.... mais comme il est vrai qu'il est fort difficile de se faire une idée des résultats obtenus "mouillé" par rapport aux couleurs présentées sur les flacons, je vous montre là à titre indicatif quelles sont les couleurs que j'ai utilisée tout à l'heure pour coloriser cette étampe Hanglar aux teintes que j'ai volontairement choisies romantiques (le nom de la couleur de l'encre est celui indiqué sur le capuchon du pot, selon ma méthode précisée dans mon message d'hier) :

IMG_2890

Pour vous donner une idée des possibilités de nuances avec une seule couleur, sachez que la veste, le chapeau et l'écharpe sont colorisés avec la même couleur.

Vous pourrez retrouver le nuancier des 36 couleurs disponibles dans le message d'hier.

Posté par Guyloup à 18:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
07 janvier 2011

Colorisation à l'encre distress

Suite à la publication de deux de mes nouvelles cartes sur mon blog Plume & Dentelle, j'ai reçu plusieurs questions concernant la technique de colorisation aux encres Distress de Tim Holz chez Ranger. Je vais donc vous expliquer comment je m'y prends.

D'abord voici le résultat de la carte :

carte050111-1

Pour ce qui est de la technique en elle-même, je ne vais pas faire mieux en vous expliquant avec des mots que si je vous demande de visionner ces deux vidéos (partie 1 et partie 2) superbement faites par Marga :

partie 1 : http://www.youtube.com/watch?v=jUwtFXKE3J4&feature=related

partie 2 : http://www.youtube.com/watch?v=vvx7Y7fn320&feature=related

Pour ce qui est du matériel, voici ce que j'utilise : des flacons de recharge d'encre Distress de Ranger (et non pas les tampons encreurs de même marque) :

IMG_2840-2

Là où ma technique diffère de celle de Marga, c'est que j'ai acheté des petits pots à couvercle hermétique (rayon peinture d'art), et que j'ai mis une à deux gouttes d'encre dans chaque pot, après avoir collé sur le couvercle une étiquette portant le nom de la teinte qui est également peinte dessus (diluée et pure, afin de voir les nuances possibles du plus clair au plus foncé). Ceci me permet de voir du premier coup d'oeil quelle teinte donnera le résultat que je souhaite car dans les flacons on ne voit pas les possibilités de nuances claires à foncées. Voici quelques uns de ces petits pots :

IMG_2854-2

Il faut savoir qu'une goutte de cette encre, correctement utilisée et diluée servirait à elle seule à peindre la surface d'une carte ordinaire 5 ½ x 4 ¼"... c'est donc cent fois plus économique que de coloriser aux feutres Copics (6 $ le feutre, alors que le flacon d'encre ne coûte que 5 $) ou même aux feutres Promarkers comme ceux que j'utilise et qui coûtent tout de même 4 $ le feutre.

Pour ce qui est de la méthode, j'étampe mon tampon avec de l'encre Memento noire tuxedo sur du papier aquarelle 300 grammes et j'attends une dizaine de minutes pour être certaine que l'étampe est bien sèche (j'ai testé avec des étampes digitales imprimées sur imprimante HP Photosmart, en attendant 48 h pour être certaine que l'encre est bien sèche, et cela fonctionne tout aussi bien et ne bave pas lorsqu'on mouille avec le pinceau) :

IMG_2860

Donc, je choisis ma couleur selon les couvercles des petits pots, je l'ouvre et je pique le bout de la pointe du pinceau dans la goutte d'encre, puis je pose ce qu'il a attrapé sur ce qui me sert de "palette" (là, j'ai presque honte de vous montrer la photo !!... c'est le restant du papier aquarelle d'un ancien test de colorisation de tampon après découpage que je ne me décide pas à quitter !). Puis, je mouille mon pinceau plus ou moins en fonction de la nuance plus ou moins éclaircie que je souhaite obtenir et je dilue sur la "palette", je teste, et je commence à "peindre" comme le fait Marga dans ses vidéos. Voici donc ma magnifique "palette" et le pot d'eau (il a un couvercle hermétique, ainsi je peux m'arrêter quand je veux et le fermer sans avoir besoin d'aller le vider pour éviter une catastrophe sur le bureau, par exemple pour répondre au téléphone, et revenir plus tard sans avoir besoin de le remplir à nouveau :

IMG_2863

Détail : si je n'ai besoin d'une minuscule touche de couleur, par exemple pour faire une retouche le lendemain si quelque chose m'agace le regard, il me suffit de réactiver l'encre séchée sur "la palette" en la mouillant bien, vous ne me croirez peut être pas, mais ça marche ! quand je vous dis que cette encre est économique, c'est encore un point qui le prouve.

Voici 3 de mes petits pots en gros plan :

IMG_2867

Certaines personnes disent qu'avec 36 nuances d'encres différentes seulement, il y a peu de possibilités de colorisation... erreur !! car l'avantage de ces encres, c'est qu'elles sont miscibles entre elles, donc on peut se créer nos propres nuances en les mélangeant ; j'ai donc d'autres petits pots dans lesquels j'ai fait des mélanges de couleurs personnalisées en indiquant dessus les initiales des teintes qui les composent pour pouvoir les refaire par la suite ; en voici un exemple :

IMG_2868(mélange d'une goutte de Dried Marigold + une goutte de Worm Lipstick + une goutte de Pumice Stone qui me donne un joli ton de bois-de-rose romantique).

Et voici la palette actuelle des encres Distress disponibles en flacons :

encresdistressrefills

Voilà, j'espère avoir répondu au mieux possible aux questions que j'ai reçues Sourire

Posté par Guyloup à 22:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :